Un visa commun pour la Thaïlande et le Cambodge d’ici fin 2017

La Thaïlande et le Cambodge projettent d’inaugurer un nouveau visa pour les voyageurs souhaitant visiter ces deux pays d’Asie du Sud-Est. Retour sur les caractéristiques de ce visa unique.

Le visa Thaïlande / Cambodge verrait le jour à la fin de 2017

Suite au sommet mondial 2017 du World Travel & Tourism Council (WTTC) réuni à Bangkok ces 26 et 27 avril derniers, les offices nationaux du tourisme de la Thaïlande et du Cambodge se sont rencontrés dans l’optique de promouvoir la campagne « Two Kingdoms, One Destination ».

Cette campagne a pour but d’unir ces deux pays autour d’un visa commun nommé ACMECS (Ayeyawady-Chao Phraya-Mekong Economic Cooperation Strategy). Ce visa sera délivré aux touristes ayant un passeport d’une validité de 6 mois et les autorisera à séjourner 60 jours en Thaïlande et 30 jours au Cambodge. Une aubaine pour les personnes désireuses de voyager dans ces deux pays voisins et notamment les backpackers et les personnes réalisant un tour du monde. Aucune date précise n’a été communiqué mais le visa ACMECS devrait normalement être mis en place officiellement à la fin de l’année.

Les conditions actuelles des visas pour la Thaïlande et le Cambodge

Cependant, ce nouveau visa Thaïlande / Cambodge s’avère intéressant seulement dans la mesure où l’on souhaite rester plus de 30 jours en Thaïlande. En effet, en tant que touriste français, il est actuellement possible d’entrer en Thaïlande et au Cambodge sans démarches particulières au préalable grâce à l’exemption de visa en Thaïlande et le « Visa on arrival » au Cambodge :

- Arriver en Thaïlande par voie aérienne vous permet d’obtenir un séjour de 30 jours dès le moment où vous franchissez l’immigration à l’aéroport.
- Arriver en Thaïlande par voie terrestre vous permet d’obtenir 30 jours également à condition que vous apparteniez à un pays du G7 (France, Etats-Unis, Royaume-Uni, Canada, Allemagne, Italie et Japon). Pas de soucis donc pour les Français. Dans le cas contraire, vous ne pourrez obtenir qu’un séjour de 15 jours.

- En arrivant au Cambodge par avion, que ce soit à Phnom Penh ou à Siem Reap ainsi qu’à certains postes-frontières, il est possible d’obtenir son visa d’entrée pour 30 jours. Il faut simplement remplir le formulaire d’immigration distribué sur place et payer les frais du visa s’élevant actuellement à 30 USD.

Après des années de négociation, ce visa commun marquerait un signe fort en termes de relations entre la Thaïlande et le Cambodge. Il s’oriente d’ailleurs dans un projet plus global qui s’étendrait par la suite à davantage de pays de la zone (Vietnam, Laos et Birmanie) et faciliterait ainsi les démarches administratives pour voyager en Asie du Sud-Est.
N'hésitez pas à nous donner votre avis
Tous les commentaires
Aucun enregistrement

Newsletter

Recevez nos bons plans et départs garantis une fois par semaine