La fête de l’eau au Cambodge : Bon Om Touk

Au Cambodge, on célèbre chaque année la fête de l’eau appelée Bon Om Touk en langue khmère. Elle fait partie des plus grandes fêtes en Asie du Sud-Est et tout comme Boun Ok Phansa au Laos ou Loy Krathong en Thaïlande, elle a lieu entre Octobre et Novembre. Cette année, Bon Om Touk aura lieu du 2 au 4 Novembre 2017. Voici une petite idée de ce que vous réserve cette fête de l’eau.

Bon Om Touk, une fête très populaire au Cambodge

Chaque année, la fête de l’eau au Cambodge se déroule lors de la pleine lune vers la fin de la saison des pluies. Elle célèbre la fertilité des eaux de la rivière Tonlé Sap et du fleuve du Mékong. Elle est marquée par un phénomène très rare dans le monde : l’inversion du sens du cours d’eau de la rivière Tonlé Sap, issue du lac du même nom. Le festival Bon Om Touk dure habituellement trois jours et fait partie avec le Nouvel An Khmer des jours fériés les plus importants pour les Cambodgiens. Le principal évènement a lieu à Phnom Penh la capitale. C’est l’occasion pour des millions de personnes provenant de toutes les provinces du pays de profiter d’un carnaval, de feux d’artifices et de célèbres courses de bateaux le long de la rivière. Ils arrivent par bus, voitures, vélos, motos et même camions et restent en général dans la ville pendant les trois jours du festival, soutenant chacun leur équipe de bateaux. D'autres visiteurs en profitent pour explorer les sites de Phnom Penh - pour beaucoup, c'est la seule occasion de l’année de visiter la capitale. Bon Oum Touk est également l’occasion d’inaugurer la saison de pêche. En effet, lors des moussons, les poissons viennent se reproduire dans le lac, la saison de la pêche pouvant alors débuter.

L’inversion du sens de la rivière Tonlé Sap

À l’issue de Bon Oum Touk, un phénomène naturel unique se produit: la rivière Tonlé Sap renverse le flux de son courant. Pour mieux comprendre, il faut savoir que le lac Tonlé Sap, situé en plein centre du Cambodge, représente le lac d’eau douce le plus grand d’Asie du Sud-Est. Il est alimenté en eau par le Mékong et la rivière Tonlé Sap. De novembre à mai, la rivière Tonlé Sap déverse son flux dans le Mékong comme n’importe quel affluent. Mais lors de l’arrivée des pluies et des moussons en mai, il y a une telle accumulation d'eau dans le Mékong que l'excès se verse dans la rivière Tonlé Sap, en la forçant à s’inverser et à redescendre dans le lac Tonlé Sap. La superficie du lac quadruple alors. Et c’est en Novembre lors de Bon Oum Touk que le renversement de la rivière est célébré, lorsque le courant s’inverse à nouveau et que le Tonlé Sap se déverse alors normalement dans le Mékong.

Les courses de pirogues à Phnom Penh

Ce sont plus de 400 pirogues qui participent à la course de bateaux annuelle. Emmenées par des rameurs de précision, les embarcations colorées défilent sur la rivière aux yeux des très nombreux spectateurs rassemblés tout le long de cette dernière. Chaque pirogue peut d’ailleurs contenir jusqu’à 60 rameurs et est décorée selon le style khmer classique. Le point culminant du festival de l’eau Bon Oum Touk a lieu lors du défilé de la régate de pirogues en face du palais royal de Phnom Penh. Cette course commence à partir de la fin d’après-midi et se termine sous les reflets d’une pleine lune lumineuse, aux alentours de minuit. Un spectacle magique à observer.

Le carnaval de Bon Oum Touk

Une fois les courses de bateaux terminées, la fête continue avec des danses et des tirs de feux d’artifices toute une partie de la nuit. Phnom Penh prend en effet des airs de carnaval durant Bon Oum Touk. De nombreux concerts en plein-air ont lieu, des stands de street-food sont montés dans les parcs et les enfants peuvent profiter d’une grande roue. Des bannières colorées ornent aussi les bâtiments du gouvernement et le Palais royal est éclairé d’une multitude de lumières. C’est en quelque sorte la version cambodgienne de Mardi Gras.

La tradition de la pleine lune

Comme indiqué au début de cet article, la fête de l’eau coïncide également avec la pleine lune du mois de « Kadeuk » dans le calendrier bouddhiste. Les Cambodgiens pensent que la pleine lune est un bon présage promettant une récolte abondante. Lors de la tombée de la nuit, notamment dans les campagnes, les personnes se réunissent pour remercier la lune. De la nourriture est préparée spécialement pour cette occasion : des fruits, des légumes et de l’amok de poisson, un plat typique du Cambodge. On allume des bougies, de l’encens est brûlé, et des offrandes sont réalisées. Le moine en chef allume aussi des bougies et des prédictions sont alors faites. Vous avez maintenant toutes les informations pour apprécier et comprendre cette fête de l’eau, très populaire au Cambodge, et surtout à ne pas manquer si vous êtes en voyage là-bas à cette période.
N'hésitez pas à nous donner votre avis
Tous les commentaires
Aucun enregistrement
icone nl

Recevez nos bons plans