Parc de Sukhothai

Présentation

La ville de Sukhothai, capitale de la province du même nom, est connue notamment pour son magnifique parc historique. Située dans le nord de la Thaïlande, le parc historique de Sukhothai correspond aux ruines de l'ancienne cité de Sukhothai. Cette dernière est considérée comme la première capitale du royaume de Siam, fondée au XIII ème siècle et qui perdura jusquáu XVème siècle avant d'être annexée au royaume d'Ayutthaya.

Sukhothai est bien souvent comparée à Ayutthaya qui lui a succédé car les deux villes se caractérisent par leurs nombreux vestiges de temples bouddhistes. Mais à l'inverse d'Ayutthaya dont les différents sites sont éparpillés à travers la ville moderne, le site historique de Sukhothai rassemble l'ensemble des restes de l'ancien royaume au même endroit, en pleine nature. Il est ainsi possible de contempler les anciens temples restaurés et observer leur reflet dans les étangs bordant le parc.

Bien fleuri et régulièrement entretenu, il est très agréable de se promener en vélo dans ce parc historique classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Il est préférable de louer une bicyclette car le parc est très grand, il s'étend sur plus de 70 km2 ! En plus, c'est un excellent moyen d'explorer les nombreux temples, bouddhas et recoins cachés du parc afin de vous imprégner de la magie des lieux.

En terme architectural, le parc historique de Sukhothai s'inspire avant tout de l'hindouisme, religion qui dominait avant l'expansion du bouddhisme dans la zone. Les temples de Sukhothai sont en effet entourés par des fosses remplies d'eau, ce qui signifiait dans la mythologie hindou la mer qui séparait les dieux des hommes. Ces étangs et points d'eau font maintenant la beauté des lieux avec notamment leurs magnifiques fleurs de lotus. En terme religieux, c'est la partie centrale du parc comprenant le Wat Mahatat qui constitue le coeur religieux de l'ancienne cité. Avec son chedi en forme de lotus replié,  ce temple est vieux de 800 ans et il constitue le plus grand complexe de Sukhothai.

 
Mais d'autres temples situés hors des vieux remparts de la cité sont aussi à explorer. Bien que beaucoup moins visités que la partie centrale, ces différents sites permettent, durant quelques instants, d'avoir un sentiment particulier : celui d'être un aventurier explorant les ruines d’une cité abandonnée il y a des siècles.

Si il y a un site historique à ne pas manquer lors d'un voyage en Thaïlande, nous vous confirmons que c'est bien celui de Sukhothai. 

Campagne

Circuits faisant étape à Parc de Sukhothai

icone nl

Besoin d'inspiration ?